Jusqu’à te perdre – Marie-Pier Couture

«Une adolescente ne reconnaît plus sa mère depuis qu’elle s’est éprise d’un homme qui la domine. Ses signaux seront-ils entendus à temps? Trouvera-elle des appuis autour d’elle? « Plusieurs de reconnaîtront entre les lignes de ce roman inspiré de la réalité, dit l’auteure. Parce que l’histoire de Maude Juneau, c’est aussi celle de milliers de personnes qui vivent dans la peur de perdre un être cher à cause de l’alcool, à cause de la maladie. » L’auteure dénonce un monde individualiste où la souffrance se vit en silence dans une trop grande solitude. »

Ouch. Attention, ce livre n’est pas pour les âmes sensibles. Ni ceux qui sont facilement choquées par la réalité de l’alcool. Ce livre, écrit avec brio par une adolescente de 16 ans, met la lumière sur une des nombreuses situations dont on a pas toujours conscience si on a eu une enfance relativement facile. La jeune Maude, 16 ans, ne peut plus faire un geste chez elle sans se faire rabrouer par son beau-père saoul. Elle ne souhaite que partir. La mère de la jeune fille ne semble pas se rendre compte que Luc est une mauvaise influence sur elle, malgré les signaux de sa fille, qui n’en peut plus. Les 190 pages de ce court roman, ayant remporté le premier prix lors du concours Sors de ta Bulle, sont remplies de tabous que l’auteure a voulu dénoncer et qui choquent. Les principaux tabous abordés sont le viol, la maladie, le danger d’internet, et quelques autres. Si vous voulez lire ce livre, qui n’a pas juste de mauvais côtés, attachez vos bretelles et préparez-vous à verser une larme une fois de temps en temps, comme ce fut mon cas. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.